Armand Scholtès

« Cela fait un demi siècle que je travaille sur le végétal et le minéral. Regarder comment fonctionne la nature, par ses structures, son architecture, ses combinaisons… c’est ce qui me passionne. Le rôle de l’artiste est d’éveiller un certain nombre de personnes à contempler la nature, à voir combien elle est précieuse. »

« Il faut se battre pour que notre planète soit encore présente. En tant qu’artiste, je veux œuvrer non pas pour un monde nouveau, mais pour une continuité qui soit le bonheur de tout un chacun. J’y contribue très modestement. »

L’artiste Armand Scholtès a imaginé une installation dans la salle Pierre Brasseur du Théâtre national de Nice. Les grands rideaux pourpres délimitaient la scène où ses tentures végétales prenaient vie au gré des lumières et de la musique. La nature est sa source d’inspiration, l’architecture des roches, la graphie des arbres, les couleurs de la Méditerranée… « Je vais vers une aventure, vers un monde peu connu », confie l’artiste, en interprète de la nature. Sur ses parchemins, Armand Scholtès fait de la nature une icône. Dans ce jeu d’apparition et de disparition imaginé par l’artiste, la magie opère. Aimanté, les flâneurs de cette journée singulière se sont laissés fasciner. Le théâtre est devenu, le temps de cet abandon à l’œuvre, un lieu d’apparition pure.

www.armandscholtes.fr

Articles liés