Balade green au MAMAC

 

C’est une déambulation très nature que nous a offerte le Musée d’Art moderne et d’Art contemporain de Nice. Guidés par Lelia Mori, chargée de médiation culturelle, nous cheminons à travers les collections, découvrant la genèse étonnante de certaines œuvres démarches artistiques. A la lumière de la thématique « green », c’est donc une redécouverte d’artistes du Nouveau Réalisme comme Yves Klein ou Niki de Saint-Phalle, et un voyage éclectique parmi les territoires picturaux de Noël Dolla, Emmanuel Régent, Richard Long ou Enrica Borghi. La nature n’a pas fini d’inspirer les artistes.

 

IMG_1168

Les terrasses du MAMAC

Tendre un bouquet de fleurs, geste périlleux

Tentative énergique, Benoit Bargagli

Benoît Bargagli, un tout jeune artiste niçois a imaginé une série poético-écologique Ici la Terre. Il a arpenté les sommets du Mercantour en quête du lieu propice au scellement d’un bras tendu vers le ciel un bouquet de fleurs. Il se met en scène dans les immensités alpines à la manière du peintre romantique Caspard David Friedrich. C’est avec beaucoup de désinvolture qu’il s’aventure sous l’eau comme dans les airs. Il se met parfois totalement à nu, comme dans sa Tentative énergétique où il s’élance dans le vide en brandissant un bouquet de fleurs, symbole d’éphémère et de beauté. Corps imberbe courtisant dame Nature. Geste périlleux,écriture du corps, envol évoquant le saut dans le vide de Klein. Immortalisées dans de grandes photographies, les performances du jeune diplômé de la Villa Arson sont comme des poèmes offerts à l’univers.

« Tendre un bouquet de fleurs à l’immensité de la nature, du ciel, du cosmos, dans un geste sincère, amoureux. »

 

Femmes, mon amour

La Mariée sous l'arbre de Niki de Saint-Phalle

La Mariée sous l’arbre de Niki de Saint-Phalle

On apprivoise les créatures de Niki de Saint-Phalle, qui fit une importante donation au musée. Nous avons notamment la chance de parcourir les œuvres préparatoires du Jardin des tarots. On pénètre un peu mieux le rêve de la plasticienne franco-américaine qui ne cessa de faire dialoguer ses sculptures avec la nature.

Les arcanes du jeu divinatoire ont pris corps dans les sculptures monumentales que l’artiste avait semées dans un beau jardin toscan, non loin de Rome. Deux décennies à élaborer ce rêve d’enfant, celui d’ « un jardin de joie et d’imagination ». Elle allait jusqu’à habiter dans le ventre de ses œuvres où elle se sentait comme dans celui de sa mère !

 

 

Le musée réserve encore quelques surprises, on ne peut passer à côté des célèbres « nanas » aux formes généreuses, qui réenchantent la femme, des Vénus de laine dotées de fruits, de fleurs et de fauves, des femmes primitives, ou encore de la famélique « Mariée sous l’arbre », garni d’objets de récupération. Si Niki de Saint-Phalle a cherché à apprivoiser ses peurs, à en faire saigner sa peinture à coup de carabine, sa source d’inspiration n’a cessé de venir de la nature.

 

 

 

IMG_1174

Les Anthropométries de Yves Klein

La nature dans le geste artistique

Richard Long badigeonne l’un des murs du musée à l’argile rouge de Vallauris. La nature est la matière de son immense « Stopping and going on » (2008).

Noël Dolla peint « Les silences de la fumée » (1989) en faisant danser la flamme. Il fait entrer le feu dans le processus pictural.

Yves Klein avant lui avait initié « Les peintures au feu ». La nature s’inscrit directement dans le processus créatif. Lorsqu’il conçoit son bleu, Klein n’a pas rêvé autre chose que d’égaler le ciel. « Je pourrais signer en bas du ciel et dire que c’est ma plus belle œuvre ! », confie-t-il à Armand sur la plage, les yeux rivés vers le haut. Que le spectateur soit absorbé par la couleur autant que lui est absorbé par le ciel. Voilà en quoi tient sa quête du bleu. Puis la couleur ne suffit plus. Il décide de mettre le corps en jeu, celui des femmes dans ses anthropométries, le sien, lorsqu’il saute dans le vide depuis sa fenêtre.

 

IMG_1128

Visite commentée autour de la robe en bouteille de récupération de l’artiste Enrica Borghi

www.mamac-nice.org

Si vous avez manqué cette visite, demandez une visite individuelle commentée tous les mercredi après-midi à 15 h !

Articles liés